Découverte d’une fanfiction de Hunger Games

-Découverte d’une fanfiction de Hunger Games, l’Expiation de Finnick Odair-

Pour commencer, comme avez pu le voir dans le titre, je vais ici vous faire découvrir une fanfiction basé sur les Hunger Games. Cet article se divise en 2 parties ;

1/ LA CRITIQUE GENERALE ; dans cette première partie, je donne mon avis sur la fanfiction

2/ UNE INTERVIEW ; ensuite, j’interroge l’auteure sur son oeuvre ; cette partie, plus originale, peut s’avérer très intéressante pour avoir un point de vue plus précis de l’histoire, et de son décor.

Mais avant de commencer, j’aimerais apporter une petite précision pour ceux et celles qui n’auraient pas lu la saga. Le livre que je vais aujourd’hui critiquer est assez clair et précis pour que vous puissiez tout comprendre, sans même avoir lu la trilogie originale. Toutefois, pour éviter de vous faire spoiler ou quoi que ce soit d’autre, je vous conseille de commencer par lire la saga initiale.


L’EXPIATION DE FINNICK ODAIR, par Miranda

Faisons ensemble la découverte de cette fanfiction de Hunger Games !

Je reste longtemps sous l’eau, à regarder les fines gouttelettes tourbillonner dans ma salle de bains, recouvrant d’une mince couche brumeuse le miroir presque opaque


SUMÉ :

Comme tous les 25 ans, Panem aura droit à une édition des terribles Jeux de l’Expiation. Les légendaires vainqueurs des Jeux reviennent dans l’arène, ce qui est le cas de Finnick Odair, le célèbre gagnant du District Quatre. Plongez dans les pensées de l’énigmatique allié de la Fille du Feu


NOTE : 7.5/10


CRITIQUE de la fanfiction de Hunger Games :


1/ LE POSITIF

Tout d’abord, je dois dire que j’ai beaucoup apprécié la plume de l’auteure. Le lexique employé est riche et varié, le texte relativement aéré. Ce fut en effet une lecture sincèrement agréable, à la fois fluide et travaillée.

Ainsi l’histoire est très bien ficelée. Tout s’enchaîne clairement, l’auteure maîtrise parfaitement son sujet ; c’est même assez bluffant. J’en profite pour dire ici que si vous n’avez pas lu les Hunger Games, vous pouvez très bien lire cette fiction. Vous vous ferez « spoiler » l’intrigue du deuxième tome, mais vous comprendrez sans soucis l’histoire.

C’est vraiment un avantage clef, car il permet d’attirer plus de lecteurs, et de rassurer ceux qui n’ont lu pas -ou vu- la fiction originale depuis longtemps.


2/ LE NEGATIF

Toutefois, je dois avouer avoir été légèrement déçue. En tant que fan addict des Hunger Games, j’aurais aimé avoir plus de détails quant à l’origine d’Annie, aux Hunger Games de Maggs mais surtout aux sentiments de Finnick. En effet, j’aurais aimé voir plus de bouleversements s’opérer en lui, et plus précisément. On ne le connaît pas « assez ». Il m’a paru trop calme, en tant que narrateur, à plusieurs endroits de sa propre histoire. J’aurais aimé avoir plus d’informations croustillantes quant à sa relation avec Annie. Tout m’a paru seulement effleuré, et j’ai été déçue de ne pas avoir eu un aperçu un peu plus profond, un peu plus émouvant de tout cela.

Voilà, je crois que j’ai bien résumé l’unique inconvénient de ton histoire. J’aurais aimé être plus atteinte par ce que Finnick est en train de vivre, et surtout avoir un aperçu plus indépendant de ce que nous avait déjà raconté Suzanne Collins.


3/ LA SYNTHESE

Cependant, cette fanfiction n’en reste pas moins délicieuse à lire. En particulier, j’ai adoré découvrir le district Quatre avec des détails que tu as soigneusement imaginé. Ce sont mes chapitres préférés, même si, une nouvelle fois, j’ai été prise au dépourvu en découvrant le manque de puissance, de profondeur et même de complicité dans la relation entre Annie et Finnick.

Je te remercie pour ta magnifique histoire, qui m’a replongé dans le merveilleux univers littéraire de Suzanne Collins.

Pour plus de détails sur cette écrivaine à la plume talentueuse, voici son interview !


INTERVIEW ;


L’écrivaine de cette fanfiction se nomme Miranda, et est âgée de 14 ans. Elle a accepté de répondre à quelques questions quant à son œuvre, cet interview peut être lue avant l’ouvrage même, et pourra sans doute vous aiguiller sur ce dernier.

Visitons ensemble les coulisses de cette fanfiction de Hunger Games !

1/ Présentation du personnage principal, Finnick Odair

Bonjour Miranda  ! Pour commencer, j’aimerais que nous parlions un peu du personnage placé au centre de ton intrigue, Finnick Odair. Peux-tu nous le présenter brièvement, pour situer nos lecteurs ?

Bonjour ! Bien sûr. Tout d’abord, Finnick Odair est un personnage que l’on découvre dans le deuxième tome de la saga des Hunger Games, nommé « l’Embrasement ». Lors de sa première apparition, il est dépeint comme un personnage charmeur, et imbu de lui-même. J’ai vraiment de suite accroché avec sa personnalité ; pour moi, c’était un personnage déjà intriguant de par sa condescendance, et son trop plein de confiance en soi. En effet, j’ai remarqué que l’on retrouve bien souvent ce genre de personnage secondaire dans les livres, ou les films.

En tout cas, j’ai vraiment trouvé sa personnalité très intéressante, peut-être parce qu’elle tranchait avec celle des autres protagonistes, mais surtout parce qu’elle dissimule quelque chose de bien plus profond que de la simple vanité…

C’est en effet vraiment captivant de voir combien un personnage agaçant et prétentieux peut finalement dissimuler des caractères bien plus louables… Est-ce que tu peux nous détailler un peu plus sa VRAIE personnalité ?

Et bien, je dirais que Finnick est un jeune homme charmant, avec un côté « gentleman ». On le voit dans sa manière de prendre soin de Mags, son ancienne mentor certes, mais aussi une femme qui se fait âgée et qui a besoin d’être épaulée. Ainsi, c’est vraiment le genre d’homme que l’on pourrait être amenée à vouloir rencontrer !

Déjà, on voit bien que ce trait de caractère s’oppose avec sa personnalité illusoire et initiale ! Finnick est également un personnage intriguant par son côté commun ; il a tendance à se renfermer pour dissimuler ses failles, et sa douleur. Il a également des faiblesses qui viennent renforcer ce côté « humain ». En effet, il a tendance à agir de manière aveugle et instable lorsque ses proches -notamment Annie, qui sera bientôt sa femme- sont menacés.


2/ Pourquoi ce choix de personnage ?

En effet, Finnick est un personnage qui reste très réaliste, et c’est sans doute pour cela qu’on a tendance à s’attacher à lui. D’ailleurs, est-ce que tu te sens vraiment proche de ce personnage ? Est-ce que écrire cette fiction a été un moyen pour toi de te rapprocher de lui ?

Je ne dirais pas que je me sens « proche » du personnage. Disons que je l’affectionne beaucoup, mais je sais qu’il n’est pas réel, alors je ne peux pas vraiment me sentir « en phase » avec lui. Il faut dire que j’ai toujours fait une grande différence entre l’imaginaire et le monde réel. De plus, il faut dire que Panem n’est pas un endroit très agréable à vivre, alors je ne me suis jamais concrètement projetée dans cet univers…

En écrivant ce livre, j’ai simplement voulu rentrer dans la peau de ce personnage. J’ai voulu faire un lien entre son passé, ses racines, son foyer et ses jeux de l’Expiation. J’ai mis un point d’honneur à être fidèle au livre ; je voulais être réaliste, être au maximum dans le vrai lorsque j’imaginais ce qu’il pouvait bien se passer dans sa têteà tel ou tel moment… Et plus j’y pense, plus j’ai envie de réécrire une fanfiction !


3/ Le décor, district 4

Oui, c’est vrai que ton livre s’est montré très fidèle à ceux de Suzanne Collins, ce qui peut vraiment aider à se repérer ! D’ailleurs, je pense qu’une personne n’ayant pas lu les Hunger Games originaux pourraient aisément se plonger dans ta fanfiction… Ce serait juste l’histoire de Finnick, plutôt que celle de Katniss, la vie dans le district 4, plutôt que dans le district 12… En parlant de district, est-ce que le district 4 est ton préféré ? Quand j’ai lu ton histoire, je me suis vraiment projetée dans tous ces paysages, je pense même que c’étaient mes passages préférés !

Je suis contente que cela t’est plu ! Oui, je pense effectivement que le Quatre est mon district favori ! Et comme Finnick vient de là-bas, c’est encore mieux:)

J’aime beaucoup l’ambiance côtière, la mer, le sable… J’aimerais vraiment vivre au bord de l’océan… Et puis, c’est bien plus relaxant que des mines de charbon non ?

J’avais une image très précise du Quatre en tête. Je ne voyais pas du tout des plages de sable fin sous des cocotiers, mais plus des littoraux bruts, presque sauvages, comme en Bretagne, par exemple. J’aimais le côté beauté pure et dure que cela pouvait représenter.

Waow ! C’est vraiment très bien pensé ! Et bien merci beaucoup Prénom d’avoir accepté de répondre à toutes mes questions, et à très bientôt !

Lien de la fiction

Avez-vous lu cette fiction ? Comptez vous le faire ? Voulez-vous, vous aussi, recevoir une critique sur une de vos histoires ? Et qu’avez vous pensez de cette entrevue ? Dites-moi tout en commentaires !

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ;)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

4 comments / Add your comment below

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :