Interview d’une auteure de préquels

Interview d’une auteure de préquels


Note : 4 sur 5.

Voici l’interview d’une auteure de préquels, Ludivine. Grande fan de Hunger Games, a rédigé sa première fanfiction spécialement sur un des personnages principaux des Hunger Games, Haymitch Abernathy. Mentor de District 12, Haymitch est aussi un tribut victorieux des sanglants Hunger Games. On le rencontre pour la première fois bourré, aigrie et sarcastique. Un personnage que l’on déteste au premier abord, mais qu’on adore au fin mot de l’histoire. Dans sa fanfiction, Ludivine nous explique sa vie…

Le personnage clef et principal de ton histoire, Haymitch Abenathy


-Bonjour Ludivine ! Nous nous retrouvons aujourd’hui pour parler de ta fanfiction Hunger Games, intitulée “Les Jeux de l’Expiation de Haymich Abernathy“. Peux-tu nous parler de ce personnage, et nous dire pourquoi tu as choisi de lui dédicacer une histoire entière ?

-Bonjour Cloé ! Et bien, pour commencer, je pense qu’il est important de préciser (même si cela va de soit) que Haymitch Abernathy est un des personnages de la saga originale des Hunger Games. Il a donc été initialement inventé par Suzanne Collins. Dans les livres, c’est un mentor du District 12. Plus exactement, dans la saga, il est le mentor de Katniss Everdeen, le personnage principal. Dans ma fiction, je retrace sa jeunesse, quand il a dû participer aux Jeux, en laissant sa mère, son petit frère et sa petite amie derrière lui. C’est donc une histoire qui se déroule antérieurement aux Hunger Games.

Ensuite, si j’ai choisi ce personnage, c’est parce que c’est mon préféré de la saga. Il a ce petit truc, cette répartie, ce caractère, cette profondeur qui a su me toucher (dans les livres comme dans les films d’ailleurs, j’adore l’interprétation de Woody Harrelson !). Je voulais plus de détails sur lui, sur sa vie, je voulais le retrouver, en quelques sortes ! Et je ne trouvais pas de fanfictions qui me satisfaisaient et je ne pouvais pas, malgré l’envie qui me taraudait, demander à Suzanne Collins de m’écrire un préquel ! C’est comme cela que j’en suis arrivée à écrire ma propre version des faits !

Ta relation avec ce personnage…


A/ Dans la vraie vie

-Bien ! Maintenant que nous connaissons un peu plus Haymitch, et que nous savons pourquoi tu as tenu à, en quelques sortes, écrire sur lui, peux-tu nous confier ce que tu aimerais lui dire, s’il existait dans le monde réel et que tu avais l’occasion d’échanger avec lui durant une heure entière ?

-Aha ! Je dois dire que c’est une question pour le moins difficile… Déjà, à quoi ressemblerait notre bon vieux Haymitch dans la vie réelle ? Aurait-il également subi un traumatisme dans son enfance qui l’aurait ainsi rendu aigri et alcoolique ? À moins que tu me parles de la version adolescente du personnage ?

-Et bien, choisis la version que tu préfères !

-Pour dire vrai, la version que je préfère est celle de Suzanne Collins. En effet, c’est le Haymitch grincheux et brisé qui m’a vraiment touché. Alors oui, il est carrément imparfait, franchement pas attirant au premier abord mais il cache tellement plus que c’en est fascinant ! J’ai été émue de voir qu’au delà de ses interventions amères et sarcastiques, il y avait toute une histoire, toute une adolescence qu’il transmettra plus tard dans le livre…

Ainsi, au Haymitch alcoolique et vraisemblablement abusé par la vie, je dirais que sans prétendre comprendre ce qu’il a vécu et ce qu’il ressent, j’aimerais lui apporter tout le soutien dont je suis capable. Et si ce soutien consiste simplement en ma présence, je resterai une heure auprès de lui en silence s’il le faut !

B/ Dans les Jeux

-Et si, admettons, tu t’étais retrouvée à la place de Katniss, et qu’Haymitch était ton mentor. Est-ce que tu arrives à imaginer ce que votre relation aurait pu être ? Ou ce que tu aurais voulu qu’elle soit ?

-A vrai dire, si Haymitch était mon mentor dans les yeux, je ne pense pas que je l’apprécierais beaucoup ! (Rires) Même en connaissant son histoire, et donc les raisons qui l’ont poussées à sombrer dans la boisson et la dépression, je serais, en tant que tribut, tellement terrifiée par ce qu’il va m’arriver que je ne pourrais que remarquer qu’il s’avère totalement inutile à ma survie, étant alcoolisée les trois quarts du temps !

En revanche, si j’avais la lucidité et le recul nécessaires pour avoir une conversation avec lui, je pense que je lui confierai toute mon admiration pour lui. Plus exactement, je le féliciterai pour son coup de maître pendant les Jeux, pour son courage, pour sa hargne et pour son entêtement. En fait j’attendrai même de lui un miracle, pour me sortir indemne de l’enfer dans lequel je suis plongée ! (Rires)

Si on s’attarde sur les relations, je dois dire que je suis complètement fan de la relation entre Katniss et Haymitch ! Pour ceux qui n’auraient pas lu les livres, sachez d’ailleurs que vous ratez un truc sur ce plan là ; dans les bouquins, leur relation est d’autant plus forte, et poussée. C’est une relation de confiance et de compréhension au-delà des mots. C’est une sorte d’admiration et de respect respectif, malgré les crises qu’ils traversent. Oui, je pense que ce serait une relation comme ça que j’aimerai établir avec lui !

Et les autres personnages, d’ailleurs ?


-Et si nous parlions un peu des autres personnages ? Tout d’abord, dis moi, selon toi, quel personnage secondaire s’avère finalement être un personnage pilier dans ton histoire ?

-Je dirais Maysilee forcément, ou bien Darren, d’une toute autre façon, qui est de très bon conseil pour Haymitch. Pour rappel, Maysilee est une tribut du Douze, qui a fait équipe avec Haymitch, et Darren est leur mentor.

-J’avoue que je pensais en fait à Maysilee. Peux-tu nous parler un peu de son personnage ?

-Pour commencer, je tiens à préciser que je n’ai pas créé le personnage, il existe réellement dans la saga. Il s’agit de la tante de Madge, une amie de Katniss que l’on rencontre uniquement dans les livres. Madge est en fait la fille du maire du district Douze, mais aussi le personnage qui donne le fameux badge avec le geai moqueur à Katniss. Mais cette version est uniquement présente dans les livres ; les films sont différents là-dessus.

Comme on ne sait pas grand chose d’elle, j’ai inventé son caractère et une partie de son histoire. Dans ma fiction, Maysilee est une jeune fille déterminée, un peu à la Katniss mais peut-être plus ouverte, plus réceptive au public, aux conseils, etc. Elle ne se laisse pas abattre par sa destinée : elle tente d’amadouer les spectateurs, elle écoute avidement les conseils des mentors, elle demande même rapidement à Haymitch de former une alliance, elle est prête à tout pour gagner. C’est une fille forte et indépendante, mais malheureusement pas infaillible…

-Un autre personnage que j’ai trouvé essentiel dans cette fiction, c’est Darren ; mentor de Haymitch, Maysilee et des deux autres tributs du Douze*, il sera très apprécié par Haymitch, qui lui doit une partie de sa victoire ! Peux-tu nous en parler brièvement ?

Le mentor du mentor…


-Au départ, je me rappelle avoir longuement hésité quant à la façon de personnifier le mentor d’Haymitch. En fait, je pensais même ne pas en intégrer un, puisque, au temps Haymitch, le District Douze n’avait aucun vainqueur en vie qui aurait pu, comme le stipule le Capitole, guider les enfants moissonnés. Mais, finalement, j’avais quand même envie de développer cette partie des Jeux, cette relation qu’un candidat peut avoir avec son mentor, et j’ai opté pour l’intervention d’un vainqueur d’un autre District (en espérant que ce soit suffisamment crédible). De là est né le personnage de Darren Morton.

-Personnellement, j’ai trouvé cela parfaitement crédible, et même plutôt bien pensé ! Alors, qu’as-tu à nous dire de plus sur Darren Morton, ancien vainqueur du District Onze ?

-Darren donc, malgré sa position de vainqueur du District Onze, a été envoyé dans le Douze, suite à un Hunger Games jugé trop peu distrayant par le Capitole.

Il est un peu tout le contraire d’Haymitch en tant que mentor : il est calme, perspicace, bienveillant et de bon conseil ! Non pas qu’Haymitch soit exécrable mais, au départ, il ne s’avère pas d’un très grande aide pour Katniss et Peeta (bien qu’après, il démontre largement son incroyable intelligence pour les faire gagner). Je dirais que Darren n’est pas un personnage très approfondi, dans le sens où il ne dévoile jamais sa véritable personnalité, il se contente d’intervenir dans l’histoire pour donner des conseils à Haymitch. J’aime penser que, même si Haymitch ne veut pas s’appuyer sur son aide, c’est tout de même en partie grâce à l’intervention de Darren que le garçon a gagné. Au final, Darren c’est un peu ce personnage mystique qu’on n’arrive pas à cerner, mais qui s’avère être la bonne étoile du héros.

Le mot de fin…


-Et bien, merci à toi PetitKoalaIndiscret, ce fut un plaisir de t’écouter, et de lire ta merveilleuse fiction sur Haymitch Abernathy. Je te dis à très bientôt, merci encore !

-Au revoir Cloé, et merci à toi 🙂

Si vous voulez découvrir mon avis sur la saga fondatrice des Hunger Games, cliquez ici !

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ;)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire