Interview d’une auteure de romans poétiques

Interview d’une auteure de romans poétiques


Note : 5 sur 5.

Comme vous le savez peut-être, j’organise des critiques & interviews sur la plateforme Wattpad. Vous pouvez d’ailleurs vous inscrire, ou demander les modalités d’inscriptions sur cette page, si cela vous intéresse !

Enfin bref, après avoir effectué les notations de quelques fanfictions Hunger Games, j’ai décidé de passer à un secteur plus général : je voulais seulement des fictions, des textes intégralement inventés. Et le premier que j’ai lu est celui-ci.

Lucie, c’est un roman poignant.

Les phrases sont courtes, directs, bouleversantes, métaphoriques. Elles nous imprègnent complètement.

Lucie, c’est un roman furtif.

Très éphémère, l’intrigue est fluide, réaliste, mais se déroule sous nos yeux à la vitesse grand V.

Lucie, c’est un roman poétique.

Rempli de métaphore, sur la Vie, sur la Mort, sur l’Espoir ou la Maladie, j’ai déniché pleins de petites phrases, puissantes dans leur simplicité et leur franchise.

Lucie, c’est le roman que vous devez lire, au moins une fois dans votre vie.


L’interview de l’auteure de romans poétiques ; découverte de Lucie


Comme vous l’aurez compris, Lucie est un roman qui m’a marqué pour son originalité, mais aussi pour son aspect sophistiqué. Pour en savoir plus, je vous laisse découvrir l’interview de son auteure.

-Bonjour Louna ! Nous nous retrouvons aujourd’hui pour parler d’un de tes romans sur Wattpad, Lucie. Tout d’abord, peux-tu nous dire pourquoi tu as tenu à ce que ce soit ce roman en particulier que je lise ?

-Je suppose que c’est parce que c’est en elle que j’ai le plus confiance. Je l’aime particulièrement, et j’ai la conviction que mes lecteurs passerons un excellent moment en la lisant !

La naissance de Lucie

-Je comprends… Maintenant que nous en savons plus sur ce que te relis à cette histoire, peux-tu nous donner certains détails sur sa création ?

-Avec grand plaisir 🙂 Pour commencer, il faut savoir que, bien entendu, j’aime écrire. Mais, qu’hélas, finir un livre est une toute autre histoire. L’écriture est une pratique très bénéfique, mais sincèrement ingrate. Elle nous vide littéralement de notre énergie, ravale notre mal être par la même occasion, certes, mais c’est épuisant et parfois effrayant de se lancer dans ce domaine. Tout cela pour dire, c’est une pratique qui nécessite beaucoup de travail, et, pour, en quelques sortes, me faciliter la tâche au début, j’ai décidé d’écrire des nouvelles.

Pour planter le décor, je me suis posée un soir, j’ai allumé ma musique et Lucie est née. C’est étrange comme cela s’est fait de manière brève, presque spontanée ! Après trois soirs, l’histoire était bouclée.

-Oh, effectivement, ce fut très rapide ! Tu écris donc avec de la musique… As-tu un titre en tête, qui serait représentatif de ton roman ?

-Hum… Peut-être des musiques de l’album « In my body » de SYML. Je les trouve en effet calmes et relaxantes, je trouve qu’elles s’accordent bien avec mon histoire 😉

-Effectivement, je viens d’en écouter une, c’est très agréable, ça a un côté summer feeling 🙂 D’ailleurs, pourquoi as-tu tenu à créer cette histoire ?

-Et bien, je voulais écrire, parce que c’est comme une passion pour moi. Je dirais que j’adore, ou plus encore, que j’ai besoin de partager mes sentiments, et ce que je ressens. Ensuite, je ne sais pas vraiment comment l’idée générale de mon récit m’est venue. Cela s’est fait de manière vraiment naturelle, c’est dur pour moi de mettre des mots dessus !

Messages et morales de ton livre…

-Je comprends… C’était sans doute une sorte de destin ! (Rires) En parlant de destin, est-ce qu’il y avait un objectif particulier derrière la rédaction de ton roman ? Est-ce que tu voulais faire passer un message, par exemple ?

-Dans mon roman, il y a selon moi pleins de messages différents, aussi simples que plus « tordus » et complexes à interpréter ! Seulement, j’avoue qu’au moment de la rédaction, ce n’était pas ce que je recherchais, de faire passer des messages. Alors, sans doute que mes « morales » et « citations » ne sont pas évidentes. Ce que je veux dire, c’est que j’en perçois certaines, mais que je suis à peu près sûre que mes lecteurs ne voient pas la même chose que moi, étant donné que rien n’est vraiment explicite ! C’est aussi pour cela que les lecteurs ont une place essentielle dans mon histoire ; ils complètent naturellement je que je n’ai pas vraiment dit !

La rédaction métaphorique synthétique

-Sinon, raconte nous un peu comment t’est venue l’idée d’écrire dans ce format ? En effet, le livre Lucie est rédigée de manière assez peu conventionnelle, qui peut paraître enfantine au début du récit mais qui s’avère finalement très philosophique…

-En fait, avant d’écrire Lucie, j’avais lu plusieurs nouvelles rédigées à peu près de la même manière. Je n’ai pas vraiment innover un style en particulier, j’en ai repris plusieurs, à ma sauce. Et après, ça s’est fait naturellement. Quand j’écris, je parle à voix haute dans ma tête. Je marque les points, les virgules, les silences. Alors lorsque j’ai écrit le début, tout m’est venu naturellement. Des chapitres rapides, des phrases brèves parfois en rime, en gardant un aspect poétique. Un style « féérique », comme tu l’explique si bien. Je trouve ça magique.

Les héros de ton histoire

-En effet, ça l’est totalement 🙂 Peux-tu nous parler maintenant de tes deux protagonistes, Tæn et Lucie ? Ces deux futurs amants ont bien des points communs, mais ils ont aussi de nombreuses différences ! Quelles sont, selon toi, leur principales différences mais aussi leurs principaux points communs ?

-Lucie et Tæn, ce sont mes personnages principaux. (Je mets « æ » à Tæn pour la beauté du prénom, j’ai l’impression que celui-ci danse) !

Par rapport aux points communs et différences, au début on pourrait comparer Lucie à la lune, Tæn au soleil. Je sais, c’est un peu vu et revu, mais je vais tenter de vous le détailler.

Pour commencer, alors que Lucie sombre, Tæn donne l’impression de ne jamais abandonner. Il est le contraire de Lucie, tout en étant son parfait portrait. Les événements qui surviennent sont similaires, ainsi que leur réaction et leur pensée. Mais les histoires sont totalement contraires, comme le noir ne sera jamais proche du blanc. Une dimension parallèle ? L’imagination de l’autre ? De nombreuses possibilités s’ouvrent tout au long du dénouement. Au final, ne sont-ils pas voués à se retrouver ? Ce qui est magique, c’est la complexité. La leur, et celle du récit qui se déroule dans leur imaginaire. Plus vous y réfléchissez, moins vous pourrez trouver.

-Des portraits, qui s’opposent et s’assemblent à la fois… Une bien belle métaphore 😉 Mais attardons-nous un peu sur leur personnalité ; si tu devais choisir un mot pour définir Tæn et un mot pour définir Lucie, quels seraient ces mots ? Et aurais-tu, également, un mot représentatif de ton histoire, de manière plus générale ?

-Si je devais choisir un seul mot pour décrire Lucie, je prendrai « guérison ». Pour Tæn, j’utiliserai « vie ». Et pour mon histoire, je choisirai « espoir ».

Pour Lucie, « guérison », car son cœur a été détruit, et que ce n’est pas quelque chose à prendre à la légère. Le temps arrange les choses, mais en attendant, il faut passer par la case de la guérison.

Pour Tæn, « vie », car c’est ce qui le maintient… en vie. On ne sait pas exactement son passé, on devine son futur à la fin, mais nous savons son présent. Et nous savons qu’il ne veux qu’une chose : dessiner la vie. Pour la voir, et la remercier.

Pour mon histoire, « espoir ». N’est-ce pas le thème, après tout ? Les deux héros n’ont jamais abandonné. Même dans les moments les plus sombre, n’étaient-ils pas prêts à tout pour se retrouver ?

En conclusion…

-Tant de questions, tant de supposition. Lucie est finalement une histoire de destin, de crainte, de questionnement mais surtout d’union, de naissance, d’amour et de vie ! Merci de nous l’avoir partager aujourd’hui, Louna, et à très bientôt, je l’espère !

-Merci à toi Cloé, et à vous lecteurs ! J’espère vous retrouver bientôt également 🙂

Si vous désirez lire Lucie, le roman poétique de Louna, cliquez ici !

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ;)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

5 comments / Add your comment below

  1. Bonjour Cloé,
    Merci pour cette découverte de Wattpad.
    Lucie est une jolie nouvelle. Comme toi j’ai beaucoup aimé certaines phrases. Il y a cependant quelques maladresses dans l’écriture et dans l’histoire. Il y a encore du travail. On sent un manque d’expériences mais avec un joli potentiel.
    Continuez à lire et à écrire! J’admire tellement ceux qui osent exposer leurs écrits !
    Merci
    Lucie

    1. Je suis ravie que cette découverte t’est plu 🙂 Oui, en effet, il y a de nombreuses phrases « chocs », qui nous plaisent et nous marquent 😉

    2. Hey Lucie !
      Je suis l’auteur de cette nouvelle 😉
      Voici un petit message pour te remercier d’être passée sur mon oeuvre, ton commentaire me fait plaisir ^^
      Je vais la retravailler et l’améliorer encore et encore !
      Merci beaucoup <3
      Louna

  2. Merci pour cette interview! Ça m’a beaucoup donné envie de lire le livre ! ✨📚

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :